Sutta

Parfois appelée Suttanta Piṭaka, c’est la corbeille principale, celle qui contient uniquement des suttas (discours), attribués en très grande majorité au Bouddha. Il y en a plus de dix mille, classés en cinq collections. Le Bouddha y explique la voie menant à l’extinction de la souffrance de différentes manières, variant le degré de précision de ses explications sur les différents thèmes, pour s’adapter aux besoins de ses auditeurs du moment. Quelle que soit la partie qu’on en lise, on en retire toujours les mêmes saveurs: objectivité, sagesse, compassion, profondeur, clarté, simplicité.

Le Sutta Piṭaka contient l’essentiel de la parole du Bouddha. Il comporte plus de dix mille suttas. Il est divisé en cinq collections appelées Nikāyas.

Dīgha Nikāya
[dīgha: long] Le Dīgha Nikāya regroupe les plus longs discours donnés par le Bouddha. Il comporte 34 longs suttas.
Majjhima Nikāya
[majjhima: moyen] Le Majjhima Nikāya regroupe les discours du Bouddha dont la longueur est intermédiaire. Il comporte 152 suttas traitant de sujets très variés.
Saṃyutta Nikāya
[samyutta: groupe] Le Saṃyutta Nikāya regroupe les suttas selon leur sujet, en 56 sous-groupes appelés samyuttas. Il contient près de trois mille discours de taille variable, généralement courts.
Aṅguttara Nikāya
[aṅg: facteur | uttara: supplémentaire] L’Aṅguttara Nikāya est subdivisé en onze sous-groupes appelés nipātas, chacun regroupant des discours consistant en énumérations d’un facteur supplémentaire par rapport à ceux du précédent nipāta. Il contient des milliers de suttas généralement courts.
Khuddaka Nikāya
[khuddha: petit, court] Le Khuddhaka Nikāya regroupe des textes courts et est considéré comme étant constitué de deux strates de textes: Dhammapada, Udāna, Itivuttaka, Sutta Nipāta, Theragāthā-Therīgāthā et Jātaka forment la strate ancienne, et les autres livres sont des ajouts tardifs à l’authenticité discutable. Seuls les textes anciens seront abordés ici.