Introduction

Le bouddhisme ne repose pas sur une parole révélée, un texte sacré mais sur une expérience, celle que fit Siddharta Gautama au VIème siècle avant notre ère. Le terme Bouddha, forme francisée du pali buddha est un titre formé sur la racine budh (s’éveiller). Le Bouddha ou appelé parfois Bhagava (Bienheureux) à réalisé la véritable nature des phénomènes et s’est libéré de l’ignorance: il a réalisé la bodhi (Eveil) et mis ainsi fin à sa propre souffrance.

Ni Dieu ni maître, il ne prétendit jamais l’être.

Ehi passika: venez et voyez. Telle est l’expression en langue pali qui sert à qualifier l’enseignement du Bouddha Sakyamuni.  « Voyez » appelle à un effort personnel, rien ne devrait être accepté sous le couvert d’une foi naïve et aveugle, l’intelligence critique et le libre examen empêchent de développer des attitudes rigides.

Dans le Kesaputta Sutta (AN 3.66) plus connu sous le nom de Kalama Sutta, le Bouddha dit ceci:

ce dont vous savez par vous-mêmes être des choses désavantageuses, des choses répréhensibles, des choses condamnées par les sages, des choses qui, lorsqu’elles sont adoptées et mises en œuvre, portent préjudice et mènent au mal-être, vous devriez l’abandonner. […] ce dont vous savez par vous-mêmes être des choses avantageuses, des choses irréprochable, des choses recommandées par les sages, des choses qui, lorsqu’elles sont adoptées et mises en œuvre, sont à votre avantage et mènent au bien-être, vous devriez les entreprendre et vivre en accord avec elles.

On cherche souvent à mettre une « étiquette » sur l’enseignement du Bouddha : on se demande si le Dhamma est une religion, une philosophie, une morale ou une science de l’esprit mais ces étiquettes dépendent de définitions qui ont été établies au fil des siècles, en fonction de l’histoire de l’Occident. Aucune ne lui correspond vraiment exactement. L’essor récent du Dhamma en occident est la suite logique d’une perméabilité naturelle. Elle s’inscrit dans la continuité des recherches que nous menons depuis le 18ème siècle pour trouer un salut à l’extérieur de l’Europe.

Avec le recul, on sait qu’introduire le bouddhisme tel quel en Occident débouche sur des caricatures.

Suite → Questions & Réponses