Vivre à l’ombre de metta

vivre-a-lombre-de-metta« Mieux que faire une offrande de cent pots de riz, pratiquez mettā un seul instant ». Ces paroles du Bouddha montrent l’efficacité et les bienfaits de la pratique de mettā. Mettā est un mot pāli (où Pāli, parfois c’est en minuscule, parfois en majuscule) qui signifie amour bienveillant. Il existe d’autres traductions comme amitié, bienveillance ou amour universel. Pratiquer mettā signifie rayonner de la bienveillance et souhaiter que tous les êtres soient heureux. Parfois mettā est traduit par « amour ». Mais l’usage de ce mot est délicat, car il fait le plus souvent référence à la relation que l’on peut avoir dans un couple, entre amants ou entre parents et enfants. Or ce type d’amour est le plus souvent basé sur l’attachement, la dépendance, le désir et de nombreuses attentes non exprimées. En d’autres termes, ce que l’on appelle généralement « amour » est attachement tandis que mettā est détachement ou amour sans attachement.

Mettā est un état mental que l’on peut développer par la pratique. C’est un état d’esprit pur et complètement désintéressé (mais pas dans le sens « sans intérêt » ; plutôt : sans désir pour des profits égoïstes !) qui est bénéfique pour soi et pour les autres, dans l’ici et maintenant comme dans les existences futures. Quand cette qualité du coeur ou cet état mental est présent, le facteur mental de dosa est absent, ce qui signifie que, pendant la pratique de mettā la colère, la haine et l’aversion ne sont pas présents.

.Détails de l’eBook

Source : Dhamma Sukha
Traduction:
Thème(s): metta
Pages: 128

Télécharger au format:

icon_DOC_65x50 icon_EPUB_65x50 icon_MOBI_65x50 - Copie icon_PDF_65x50