Ajahn Liem

ajahn_liemAjahn Liem Thitadhammo, moine bouddhiste dans la Tradition de la Forêt thaïlandaise, est né dans la province de Sri Saket, au nord-est de la Thaïlande, le 5 novembre 1941. Après avoir été ordonné moine, à l’âge de vingt ans, Ajahn Liem pratiqua dans plusieurs monastères de village, toujours dans la région du nord-est, avant de se rallier à la Tradition de la Forêt en 1969. Il entreprit sa formation sous la direction d’Ajahn Chah – ce maître de méditation qui devint, plus tard, l’un des plus célèbres du pays et dont la réputation et l’influence se sont répandus dans le monde entier jusqu’à ce jour. Ajahn Liem fut bientôt l’un des disciples les plus proches de son maître.

Quand Ajahn Chah tomba gravement malade, en 1982, c’est à lui qu’il confia la direction du monastère. Plus tard, quand la maladie s’aggrava et qu’Ajahn Chah ne fut plus en mesure de parler, la communauté monastique de Wat Pah Pong nomma Ajahn Liem abbé du monastère. Il remplit cette fonction depuis lors, en maintenant intact l’héritage du Dhamma enseigné par Ajahn Chah et en formant, comme lui, moines, nonnes et disciples laïcs.

Peu après son 60ème anniversaire, environ dix ans après la mort d’Ajahn Chah, le roi de Thaïlande lui conféra le titre honorifique de Tan Chao Khun Visuddhi-Samvara Thera. Pour le Sangha de Wat Pah Nanachat, le monastère international créé à l’initiative d’Ajahn Chah, tout près de Wat Pah Pong, Ajahn Liem n’est pas seulement un guide et un maître aimé et respecté dans la vie monastique.

 

eBoooks:

  • Aucune inquiétude – No Worries
  • De l’ombre à la lumière
  • Mes premiers mois auprès d’Ajahn Chah
  • La paix qui est en nous
  • Santi