Pourquoi sommes nous ici ?

Aujourd’hui vous êtes venus tous – aussi bien laïcs que moines – offrir des fleurs en signe de révérence. Faire des offrandes et montrer du respect à nos aînés est une bonne chose. Durant cette retraite de la Saison des Pluies, je n’ai pas beaucoup d’énergie; je ne me sens pas en bonne forme, c’est pour cela que je suis venu dans cette montagne pour avoir un peu d’air frais pour mieux passer ces Pluies. Les gens viennent nous rendre visite mais je ne peux pas vraiment les recevoir comme j’en avais l’habitude car ma voix et ma respiration arrivent au bout. C’est un bonheur que ce corps soit encore capable d’être assis là pour que vous puissiez le voir maintenant. C’est une bénédiction en soi. Bientôt vous ne le verrez plus. Le souffle sera au bout, la voix s’en sera allée. Ils suivent la loi des supports régissant les choses composées. Le Bouddha appelait cela Khaya vayam, le déclin et la chute de tous les phénomènes conditionnés. Comment déclinent-ils? Nous pouvons comparer cela à un bloc de glace. Au début, c’était simplement de l’eau; on la congèle et cela devient de la glace. Bientôt elle se met à fondre. Prenez un gros bloc de glace, mettons aussi gros que cet enregistreur ici et mettez-le au soleil. Vous pourrez constater la disparition de ce bloc de glace de la même manière que le corps décline. Il va fondre petit à petit. D’ici peu, le bloc de glace aura disparu, transformé en eau. C’est cela qu’on appelle Khaya vayam, le déclin et la cessation de toutes choses composées. Il en a été ainsi depuis longtemps, depuis le commencement des temps. Lorsque nous naissons, nous apportons avec nous cette nature inhérente: nous ne pouvons y échapper.

.Détails de l’eBook

Source : Dhamma de la foret
Traduction:  Jeanne Schut
Thème(s): Khaya vayam
Pages: 25

Télécharger au format:

icon_DOC_65x50 icon_EPUB_65x50 icon_MOBI_65x50 - Copie icon_PDF_65x50