La nature du Dhamma

Parfois, quand un arbre fruitier est en fleurs, une brise vient et disperse les fleurs sur le sol. Certains bourgeons subsistent et se transforment en petits fruits verts. Un vent souffle et certains de ces fruits se détachent aussi. D’autres encore grossissent et deviennent presque mûrs ; d’autres fruits enfin atteignent la pleine maturité avant de tomber. Il en va de même pour les gens. Comme les fleurs et les fruits dans le vent, eux aussi « tombent » à différentes étapes de leur existence. Certains meurent avant même de naître, d’autres quelques jours seulement après la naissance. Certains vivent quelques années avant de mourir et n’atteignent jamais la maturité. Des hommes et des femmes meurent durant leur jeunesse, tandis que d’autres atteignent un âge avancé avant de trépasser.  Quand vous méditez sur l’existence des êtres, examinez la nature des fruits dans le vent : ces deux phénomènes sont très incertains.  Le caractère incertain de toutes choses peut aussi être vérifié dans la vie monastique. Certains viennent au monastère avec la ferme intention de se faire ordonner, mais ils changent d’avis et s’en vont ; ils ont parfois même la tête déjà rasée ! D’autres sont déjà novices, mais décident de quitter le monastère. D’autres encore ne restent que le temps d’une Retraite des Pluies et quittent la robe. Comme des fruits ballottés dans le vent : tout est très incertain.  Notre esprit est semblable. Une impression mentale (pensée) surgit, va et vient dans l’esprit ; et puis l’esprit « tombe » (perd sa concentration) – tout comme un fruit dans le vent.

.Détails de l’eBook

Source : Dhamma de la foret
Traduction: Hervé Panchaud
Thème(s):  Dhamma
Pages: 16

Télécharger au format:

icon_DOC_65x50 icon_EPUB_65x50 icon_MOBI_65x50 - Copie icon_PDF_65x50