Dhammapada Verset 6

Alors que le Bouddha résidait au monastère de Jetavana à Savatthi, il prononça ce verset en référence aux bhikkhus de Kosambi

Les bhikkhus de Kosambi s’étaient scindés en en deux groupes. Un groupe suivait le maître du Vinaya et l’autre suivait l’enseignant du Dhamma et se querellaient souvent entre eux. Même le Bouddha ne pouvait pas les empêcher de se quereller; il les quitta et passa le Vassa – retraite de la saison des pluies – seul dans le bois de Rakkhita près de la forêt de Palileyyaka. Là l’éléphant Palileyya attendait le Bouddha.

Les disciples laïcs de Kosambi, en apprenant la raison du départ du Bouddha, refusèrent de faire des offrandes aux bhikkhus qui étaient restés.  Ils réalisèrent leur erreur et la se réconcilièrent. Pourtant, les disciples laïcs ne les traitaient pas aussi respectueusement qu’auparavant, tout du moins jusqu’à ce qu’ils avouent leur faute au Bouddha. Mais le Bouddha était absent et il était au le milieu du Vassa, ainsi les bhikkhus de Kosambi passèrent le Vassa dans la misère et l’adversité.

A la fin du Vassa , le Vénérable Ananda et cinq cents bhikkhus approchèrent le Bouddha et lui donnèrent le message de Annathapindika et d’autres disciples laïcs implorant son retour. Le moment venu, le Bouddha est retourna au monastère de Jetavana à Savatthi. Les bhikkhus le suivirent, se jetèrent à ses pieds, et avouèrent leur faute. Le Bouddha les réprimanda pour leur désobéissance. Il leur a dit de se rappeler qu’ils doivent tous mourir un jour et, par conséquent, qu’ils doivent cesser leurs querelles et ne doivent pas agir comme si elles ne mourraient jamais.