Dhammapada Verset 5

Alors que le Bouddha résidait au monastère de Jetavana à Savatthi, il prononça ce verset en référence à certaine femme stérile, et sa rivale.

Une fois vivait un maître de maison dont la femme était stérile; plus tard, il pris une autre femme. La querelle commença quand la doyenne causa l’avortement de l’autre, qui finalement décéda à la naissance de l’enfant. Lors d’existences ultérieures, les deux renaquirent comme une poule et un chat; une biche et un leopard et, enfin, en tant que fille d’un noble de Savatthi et une ogresse nommé Kali. L’ogresse (Kalayakkhini) était à la poursuite de la femme avec l’enfant, quand dernière appris que le Bouddha se trouvait à proximité, donnant un discours au monastère Jetavana. Elle a fui vers lui et plaça son fils à ses pieds pour le protéger. L’ogresse fut stoppée à la porte par le gardien du monastère et a lui refusa l’entrée. Le Bouddha fit quérir l’ogresse ainsi que la femme et son enfant puis les réprimanda toutes deux . Le Bouddha leur parla de leurs querelles passées lorsqu’ells étaient les épouses rivales d’un mari commun, les comparant au chat et à la poule, à la biche et le léopard. Elles étaient faites pour voir que la haine ne pouvait causer que plus de haine, et que la haine ne pouvait cesser par l’amitié, la compréhension et la bienveillance.