Dhammapada Verset 3 & 4

Alors que le Bouddha résidait au monastère de Jetavana à Savatthi, il prononça ce verset en référence  au Thera Tissa.

Fils de la tante maternelle du Bouddha, il résidait autrefois avec le Bouddha. Il était devenu un bhikkhu seulement  à l’aube de ses vieux jours , mais il se présentait comme un bhikkhu senior et était très heureux quand des bhikkhus lui rendant visite lui demandaient la permission de lui rendre quelques service. D’un autre côté, il n’avait pas réussi à remplir les obligations attendues d’une jeune bhikkhu; d’ailleurs, il se querellait souvent avec les plus jeunes bhikkhus.

Si quelqu’un lui faisait des reproches sur son comportement, il irait se plaindre au Bouddha, pleurnichant, fort mécontent et très en colère. Les autres bhikkhus le suivirent également jusqu’à être en présence du Bouddha.

Le Bouddha leur dit de ne pas abriter des pensées d’inimité, l’inimitié ne pouvait être apaisée qu’en ne la nourrissant pas.