Dhammapada Verset 17

Alors que le Bouddha résidait au monastère de Jetavana à Savatthi, il prononça ces versets en référence à Devadatta

Alors que Devadatta résidait avec le Bouddha à Kosambi, pendant son séjour  il réalisa que le Bouddha recevait beaucoup de respect et d’ honneur ainsi que des offrandes. Il enviait le Bouddha et aspirait à prendre la tête de l’ordre monastique. Un jour, alors que le Bouddha prêchait au monastère de Veluvana à Rajagaha, il s’approcha du Bouddha et au motif que le Bouddha se faisait vieux, il lui suggéra que l’ordre monastique lui soit confié. Le Bouddha rejeta son offre et le réprimanda. Le Bouddha demanda ensuite au sangha de proclamer le  Pakasaniya kamma (procédure destinée à prévenir les gens des actes – corporels, oraux ou écrits – d’un moine, ou de quelqu’un qui se fait passer comme tel, qui n’ont rien à voir avec le dhamma) à l’égard de Devadatta.

Devadatta se sentait lésée et jura de se venger du Bouddha. Par trois fois il tenta de tuer le Bouddha: tout d’abord, en employant des archers; ensuite en grimpant la colline de Gijjhakuta et en faisant rouler un rocher sur le Bouddha; enfin en provoquant l’éléphant Nalagiri pour qu’il attaque le Bouddha. Les tueurs à gages firent demi tour après avoir réalisé l’état de sotapanna sans nuire au Bouddha. Le rocher blessa seulement le gros orteil du Bouddha et quand l’éléphant Nalagiri se précipita sur le Bouddha, il le rendit docile. Ainsi Devadatta ne réussi pas à tuer le Bouddha, alors il a essaya une autre tactique. Il essaya de briser l’ordre des bhikkhus en emportant quelques bhikkhus nouvellement admis avec lui pour Gayāsīsa; cependant Thera Sariputta et Thera Maha Moggallana ramenèrent la plupart d’entre eux.

Plus tard, Devadatta tomba malade. Il était malade depuis neuf mois quand il demanda à ses élèves de l’emmener au Bouddha, et par la suite fit le voyage jusqu’au monastère de Jetavana. Apprenant que Devadatta allait venir, le Bouddha dit à ses disciples que Devadatta n’aurait jamais l’occasion de le voir.

Quand Devadatta et son groupe atteignirent l’étang dans le monastère de Jetavana, ses disciples placèrent Devadatta sur la rive de l’étang afin qu’il prenne un bain. Devadatta se leva et plaça ses deux pieds sur le sol. Immédiatement, ses pieds s’enfoncèrent dans la terre et progressivement fut englouti. Devadatta n’eu pas l’occasion de voir le Bouddha à cause des mauvaises actions qu’il avait perpétrés à l’encontre Bouddha. Après sa mort, il renaquis dans l’Avici Niraya, un lieu de tourment intense et continu.