Dhammapada Verset 15

Alors que le Bouddha résidait au monastère de Veluvana à Rajagaha, il prononça ces versets en référence à Cunda, le boucher.

Autrefois vivait dans un village non loin du monastère Veluvana un charcutier très cruel et impitoyable qui s’appelait Cunda. Cunda était un charcutier depuis plus de 55 ans;  durant tout ce temps, il n’avait pas réalisé un seul acte méritoire. Avant sa mort, il souffrait tellement qu’il grognait et crissait et continuait de se déplacer sur les mains et les genoux comme un cochon pendant sept jours entiers. En fait, avant même de mourir, il souffrait comme s’il était dans la sphère de Niraya. Le septième jour, le boucher mourra et renaquis en Avici Niraya.

Ainsi, celui qui fait le mal souffre toujours pour les mauvaises actions qu’il a réalisé ; il souffre dans ce monde, ainsi que dans le prochain.