Les quatre Nobles Verités

Evasion

Bhikkhus, c’est dû à un manque de pénétration et de réalisation de quatre choses que nous, moi aussi bien que vous, avons erré pendant longtemps dans le cycle des naissances et des morts. Quelles sont ces quatre? Ce sont: la noble sīla, la noble samādhi, la noble paññā, et la noble délivrance. Mais maintenant, bhikkhus, qu’elles ont été pénétrées et réalisées, l’appétence pour l’existence a été sectionnée, ce qui mène au devenir répété a été détruit, et il n’y a pas de nouveau devenir.

DN 16 [Mahaparinibbana Sutta]


 

L’empreinte de l’éléphant

Mes amis, l’empreinte de pas de n’importe quel être vivant capable de marcher, quel qu’il soit, tient dans une empreinte d’éléphant, car les empreintes d’éléphant surpassent toutes les autres par la taille. De même, mes amis, tous les agents bénéfiques, quels qu’ils soient, se trouvent inclus dans les quatre vérités pures. Dans quelles vérités ? Dans la vérité pure du malheur 60 , dans la vérité pure de la source du malheur, dans la vérité pure de l’arrêt du malheur et dans la vérité pure du chemin qui mène à l’arrêt du malheur.

MN 28 [Mahahatthipadopama Sutta]


 

 

Ses devoirs à l’égard de chacun des Quatre Nobles Vérités

‘Voici la noble vérité de la souffrance’: telle fut la vision, le savoir, la sagesse, la science, la lumière qui apparut en moi, concernant des choses jamais entendues auparavant. ‘Cette noble vérité de la souffrance doit être totalement réalisée’: telle fut la vision, le savoir, la sagesse, la science, la lumière qui apparut en moi, concernant des choses jamais entendues auparavant.’Cette noble vérité de la souffrance a maintenant été totalement réalisée’: telle fut la vision…

‘Voici la noble vérité de la cause de la souffrance’: telle fut la vision… ‘Cette noble vérité de la cause de la souffrance doit être éradiquée’: telle fut la vision… ‘Cette noble vérité de la cause de la souffrance a maintenant été éradiquée’: telle fut la vision…

‘Voici la noble vérité de la cessation de la souffrance’: telle fut la vision… ‘Cette noble vérité de la cessation de la souffrance doit être réalisée’: telle fut la vision… ‘Cette noble vérité de la cessation de la souffrance a maintenant été réalisée’: telle fut la vision…

‘Voici la noble vérité de la voie menant à la cessation de la souffrance’: telle fut la vision… ‘Cette noble vérité de la voie menant à la cessation de la souffrance doit être développée’: telle fut la vision… ‘Cette noble vérité de la voie menant à la cessation de la souffrance a maintenant été développée’: telle fut la vision, le savoir, la sagesse, la science, la lumière qui apparut en moi, concernant des choses jamais entendues auparavant.

Tant que ma connaissance et ma vision de ces quatre nobles vérités telles qu’elles sont effectivement -chacune dans ces trois phases, en tout dans ces douze aspects- n’était pas complètement claire, je n’ai pas proclamé m’être éveillé à la suprême illumination dans ce monde avec ses devas, Māras et Brahmās, dans cette génération avec ses samanas et ses brahmanes, avec ses devas et ses humains. Mais lorsque ma connaissance et ma vision de ces quatre nobles vérités telles qu’elles sont effectivement, chacune dans ces trois phases, en tout dans ces douze aspects, fut complètement claire, j’ai alors proclamé m’être éveillé à la suprême illumination dans ce monde avec ses devas, Māra et Brahmā, dans cette génération avec ses samanas et ses brahmanes, avec ses devas et ses humains. Cette connaissance et cette vision apparurent en moi: ‘La libération de mon esprit est inébranlable. Ceci est ma dernière naissance. Il n’y aura plus de renaissance pour moi.’

SN 56.11 [Dhammacakkappavattana Sutta]